Liturgie des heures - Vêpres

(c) Association Épiscopale Liturgique pour les pays francophones - 2021
  1. V/ Dieu, viens à mon aide,
    R/ Seigneur, à notre secours.

    Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
    au Dieu qui est, qui était et qui vient,
    pour les siècles des siècles.
    Amen. (Alléluia.)

  2. Que cherchez-vous au soir tombant
    Avec des cœurs aussi brûlants ?
    Où courez-vous en abaissant
    Vos têtes ?
    Tout simplement le jour promis
    À ceux qui auront accueilli
    Cette lumière que Dieu dit
    Luire aux ténèbres.

    N’étiez-vous donc pas prévenus ?
    Ce nouveau jour qui apparut
    Lors de la Pâque de Jésus,
    Il monte ;
    Où irions-nous si ce n’est là ?
    Quand notre lumière décroît,
    Nous savons bien qu’il est déjà
    Le jour du monde.

    Et vous aussi, venez le voir,
    Mais hâtez-vous, car il est tard !
    Chacun de nous aura sa part
    De grâce ;
    Chacun de vous, s’il prend l’esprit,
    Et l’esprit vous mène à sa nuit,
    Verra surgir ce jour promis :
    C’est Dieu qui passe.

    Voici pourquoi nous accourons
    À sa nouvelle création :
    Dieu fait toujours ce qui est bon
    Pour l’homme.
    Il le découvre peu à peu,
    Doucement il ouvre nos yeux,
    Car rien n’est impossible à Dieu,
    Puisqu’il se donne.

  3. Après le sabbat, Marie de Magdala et l’autre Marie allèrent visiter le tombeau de Jésus, alléluia !

  4. 1 Oracle du Seigneur à mon seigneur :
       « Siège à ma droite, *
    et je ferai de tes ennemis
       le marchepied de ton trône. »

    2 De Sion, le Seigneur te présente
       le sceptre de ta force : *
    « Domine jusqu'au cœur de l'ennemi. »

    3 Le jour où paraît ta puissance,
       tu es prince, éblouissant de sainteté : *
    « Comme la rosée qui naît de l'aurore,
       je t'ai engendré. »

    4 Le Seigneur l'a juré
       dans un serment irrévocable : *
    « Tu es prêtre à jamais
       selon l'ordre du roi Melkisédek. »

    5 À ta droite se tient le Seigneur : *
    il brise les rois au jour de sa colère.

    7 Au torrent il s'abreuve en chemin, *
    c'est pourquoi il redresse la tête.

  5. Venez, voyez l’endroit où l’on avait déposé le corps du Seigneur, alléluia !

  6. 1 Quand Israël sortit d'Égypte,
    et Jacob, de chez un peuple étranger,
    2 Juda fut pour Dieu un sanctuaire,
    Israël devint son domaine.

    3 La mer voit et s'enfuit,
    le Jourdain retourne en arrière.
    4 Comme des béliers, bondissent les montagnes,
    et les collines, comme des agneaux.

    5 Qu'as-tu, mer, à t'enfuir,
    Jourdain, à retourner en arrière ?
    6 Montagnes, pourquoi bondir comme des béliers,
    collines, comme des agneaux ?

    7 Tremble, terre, devant le Maître,
    devant la face du Dieu de Jacob,
    8 lui qui change le rocher en source
    et la pierre en fontaine !
  7. Ne craignez pas ! Dites à mes frères d’aller en Galilée ; c’est là qu’ils me verront. Alléluia !

  8. 1 Alléluia !

    Le salut, la puissance,
    la gloire à notre Dieu,
    Alléluia !
    2 Ils sont justes, ils sont vrais,
    ses jugements.
    Alléluia !

    5 Célébrez notre Dieu,
    serviteurs du Seigneur,
    Alléluia !
    vous tous qui le craignez,
    les petits et les grands.
    Alléluia !

    6 Il règne, le Seigneur,
    notre Dieu tout-puissant,
    Alléluia !
    7 Exultons, crions de joie,
    et rendons-lui la gloire !
    Alléluia !

    Car elles sont venues,
    les Noces de l'Agneau,
    Alléluia !
    Et pour lui son épouse
    a revêtu sa parure.
    Alléluia !
  9. C’est vous qui êtes la race choisie, le sacerdoce royal, la nation sainte, le peuple qui appartient à Dieu ; vous êtes donc chargés d’annoncer les merveilles de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière. Car autrefois vous n’étiez pas son peuple, mais aujourd’hui vous êtes le peuple de Dieu. Vous étiez privés d’amour, mais aujourd’hui Dieu vous a montré son amour.
  10. R/ Voici le jour que fit le Seigneur,
    jour de fête et de joie.


    V/ Peuples, rayonnez de joie :
    voici la Pâque du Seigneur. R/


    V/ Voici le jour où le Christ, notre Dieu,
    nous conduit de la mort à la vie. R/


  11. Le huitième jour, Jésus vint, toutes portes closes ; il dit aux disciples : La paix soit avec vous ! Alléluia !

  12. 47 Mon âme exalte le Seigneur,
    exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !

    48 Il s'est penché sur son humble servante ;
    désormais, tous les âges me diront bienheureuse.

    49 Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
    Saint est son nom !

    50 Son amour s'étend d'âge en âge
    sur ceux qui le craignent ;

    51 Déployant la force de son bras,
    il disperse les superbes.

    52 Il renverse les puissants de leurs trônes,
    il élève les humbles.

    53 Il comble de biens les affamés,
    renvoie les riches les mains vides.

    54 Il relève Israël, son serviteur,
    il se souvient de son amour,

    55 de la promesse faite à nos pères,
    en faveur d'Abraham et de sa race, à jamais.

  13. Prions Jésus notre Sauveur qui a vaincu la mort par sa Croix :


    R/

    Souviens-toi de ton Église.


     

    Jésus, pierre rejetée par les bâtisseurs et devenue la pierre d’angle, 
    — fais de nous les pierres vivantes de ton Église.


    Jésus, témoin fidèle et vrai, premier-né d’entre les morts, 
    — donne à ton Église de témoigner hardiment au milieu du monde.


    Jésus, Époux de l’Église née de ton côté transpercé, 
    — accorde aux religieux d’entrer dans ce mystère d’alliance.


    Jésus, Premier et Dernier, qui étais mort et qui es vivant, 
    — fais grandir ta vie dans les baptisés.


    Jésus, flambeau de la Cité de Dieu, 
    — répands ta clarté sur les défunts.


  14. Dieu de miséricorde infinie, tu ranimes la foi de ton peuple par les célébrations pascales ; augmente en nous ta grâce pour que nous comprenions toujours mieux quel baptême nous a purifiés, quel Esprit nous a fait renaître, et quel sang nous a rachetés.