Liturgie des heures - Vêpres

(c) Association Épiscopale Liturgique pour les pays francophones - 2018
  1. V/ Dieu, viens à mon aide,
    R/ Seigneur, à notre secours.

    Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
    au Dieu qui est, qui était et qui vient,
    pour les siècles des siècles.
    Amen. (Alléluia.)

  2. Sans fin, Seigneur, Dieu notre Père,
    Sans fin, Seigneur, nous te louerons :
    La terre exulte d’allégresse ;
    Béni sois-tu, Dieu des vivants !

    L’oiseau reçoit sa nourriture,
    La fleur se pare de beauté ;
    Tu aimes toute créature,
    Tu sais le prix de nos années.

    Sans fin, ton Verbe en nos paroles,
    Sans fin, Seigneur, te chantera ;
    L’amour s’éveille en nos cœurs d’hommes
    Au nom du Fils, ton bien-aimé.

    Tu es, Seigneur, notre lumière,
    Toi seul nous sauves de la mort ;
    Ton Fils offert à tous les peuples
    Est pour chacun le Pain vivant.

    Heureux les hommes qui t’adorent,
    Le monde ouvert à ton amour ;
    L’Esprit déjà te nomme Père :
    Un jour, Seigneur, nous te verrons.
  3. Le Seigneur donne la victoire à son Messie.

  4. 2 Que le Seigneur te réponde au jour de détresse,
    que le nom du Dieu de Jacob te défende.
    3 Du sanctuaire, qu'il t'envoie le secours,
    qu'il te soutienne des hauteurs de Sion.

    4 Qu'il se rappelle toutes tes offrandes ;
    ton holocauste, qu'il le trouve savoureux.
    5 Qu'il te donne à la mesure de ton cœur,
    qu'il accomplisse tous tes projets.

    6 Nous acclamerons ta victoire
       en arborant le nom de notre Dieu. *
    Le Seigneur accomplira
       toutes tes demandes.

    7 Maintenant, je le sais :
       le Seigneur donne la victoire à son messie ; *
    du sanctuaire des cieux, il lui répond
       par les exploits de sa main victorieuse.

    8 Aux uns, les chars ; aux autres, les chevaux ;
    à nous, le nom de notre Dieu : le Seigneur.
    9 Eux, ils plient et s'effondrent ;
    nous, debout, nous résistons.

    10 Seigneur, donne au roi la victoire !
    Réponds-nous au jour de notre appel.

  5. Dresse-toi, Seigneur, dans ta force : nous chanterons ta vaillance.

  6. 2 Seigneur, le roi se réjouit de ta force ;
    quelle allégresse lui donne ta victoire !
    3 Tu as répondu au désir de son cœur,
    tu n'as pas rejeté le souhait de ses lèvres.

    4 Tu lui destines bénédictions et bienfaits,
    tu mets sur sa tête une couronne d'or.
    5 La vie qu'il t'a demandée, tu la lui donnes,
    de longs jours, des années sans fin.

    6 Par ta victoire, grandit son éclat :
    tu le revêts de splendeur et de gloire.
    7 Tu mets en lui ta bénédiction pour toujours :
    ta présence l'emplit de joie !

    8 Oui, le roi s'appuie sur le Seigneur :
    la grâce du Très-Haut le rend inébranlable.

    14 Dresse-toi, Seigneur, dans ta force :
    nous fêterons, nous chanterons ta vaillance.

  7. R/ Gloire à l'Agneau immolé !

    4.11Tu es digne, Seigneur notre Dieu, *
    de recevoir
       l'honneur, la gloire et la puissance.

    C'est toi qui créas l'univers ; *
    tu as voulu qu'il soit :
       il fut créé.

    5.9Tu es digne, Christ et Seigneur, *
    de prendre le Livre
       et d'en ouvrir les sceaux.

    Car tu fus immolé, +
    rachetant pour Dieu, au prix de ton sang, *
    des hommes de toute tribu,
       langue, peuple et nation. R/

    10 Tu as fait de nous, pour notre Dieu,
       un royaume et des prêtres, *
    et nous régnerons sur la terre.

    12 Il est digne, l'Agneau immolé, +
    de recevoir puissance et richesse,
       sagesse et force, *
    honneur, gloire et louange. R/

  8. Voyez comme il est grand, l’amour dont le Père nous a comblés : il a voulu que nous soyons appelés enfants de Dieu, – et nous le sommes –. Bien-aimés, dès maintenant, nous sommes enfants de Dieu, mais ce que nous serons ne paraît pas encore clairement. Nous le savons : lorsque le Fils de Dieu paraîtra, nous serons semblables à lui parce que nous le verrons tel qu’il est.
  9. R/ Bénis le Seigneur, ô mon âme,


    * Bénis son nom très saint, tout mon être.


    V/ Il te couronne d’amour et de tendresse. *


    V/ N’oublie aucun de ses bienfaits. *


    Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/


  10. Le Seigneur fit pour moi des merveilles : saint est son nom !

  11. 47 Mon âme exalte le Seigneur,
    exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !

    48 Il s'est penché sur son humble servante ;
    désormais, tous les âges me diront bienheureuse.

    49 Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
    Saint est son nom !

    50 Son amour s'étend d'âge en âge
    sur ceux qui le craignent;

    51 Déployant la force de son bras,
    il disperse les superbes.

    52 Il renverse les puissants de leurs trônes,
    il élève les humbles.

    53 Il comble de biens les affamés,
    renvoie les riches les mains vides.

    54 Il relève Israël, son serviteur,
    il se souvient de son amour,

    55 de la promesse faite à nos pères,
    en faveur d'Abraham et de sa race, à jamais.

  12. Avec un cœur d’enfant, supplions Dieu, notre Père, et disons-lui :


    R/

    Père, fais-nous voir ton amour !


    Père très bon, en ton Fils bien-aimé, nous sommes frères :
    — accorde-nous de vivre ensemble et d’être unis.


    Laisse venir à toi les enfants :
    — ton Royaume est à ceux qui leur ressemblent.


    Donne à ceux qui préparent l’avenir 
    — de bâtir un monde juste et fraternel.


    Tu nous demandes d’aimer nos ennemis :
    — convertis leur cœur et le nôtre.


    Accueille tes enfants dans ta demeure éternelle : 
    — qu’ils voient la douceur de ta face.


  13. Dieu tout-puissant, qui nous as donné de vivre jusqu’à maintenant, vers toi nous levons les mains pour te rendre ce soir toute grâce reçue ; accepte notre offrande par le Christ notre Seigneur. Lui qui règne avec toi et le Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles. Amen.