Liturgie des heures - Vêpres

(c) Association Épiscopale Liturgique pour les pays francophones - 2019
  1. V/ Dieu, viens à mon aide,
    R/ Seigneur, à notre secours.

    Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
    au Dieu qui est, qui était et qui vient,
    pour les siècles des siècles.
    Amen. (Alléluia.)

  2. Une voix parcourt la terre,
    Dieu s’approche dans la nuit ;
    La semence de lumière
    Donne enfin son fruit.

    Voici l’heure du Royaume,
    L’arbre mort a refleuri ;
    Mais devant le Fils de l’homme,
    Qui pourra tenir ?

    À l’Orient son jour se lève,
    Nul n’échappe à sa venue ;
    Sa Parole comme un glaive
    Met les cœurs à nu.

    Seul le pauvre trouve grâce,
    Seul le pauvre sait aimer :
    Dieu l’invite à prendre place
    Près du Fils aîné.

    Et l’Agneau des sources vives,
    Dieu fait chair en notre temps,
    Chaque jour, sous d’humbles signes,
    Vient à nos devants.

    Offre-lui tes mains ouvertes,
    Prends son corps livré pour toi ;
    Son amour sera ta fête,
    Donne-lui ta foi.

    Marche encore vers la Ville
    Où tes yeux verront l’Agneau,
    Cherche en lui la route à suivre,
    Viens au jour nouveau !
  3. Le Seigneur défend les petits, notre Dieu est tendresse.

  4. 1 J'aime le Seigneur :
    il entend le cri de ma prière ;
    2 il incline vers moi son oreille :
    toute ma vie, je l'invoquerai.

    3 J'étais pris dans les filets de la mort,
       retenu dans les liens de l'abîme, *
    j'éprouvais la tristesse et l'angoisse ;
    4 j'ai invoqué le nom du Seigneur :
    « Seigneur, je t'en prie, délivre-moi ! »

    5 Le Seigneur est justice et pitié,
    notre Dieu est tendresse.
    6 Le Seigneur défend les petits :
    j'étais faible, il m'a sauvé.

    7 Retrouve ton repos, mon âme,
    car le Seigneur t'a fait du bien.
    8 Il a sauvé mon âme de la mort, *
    gardé mes yeux des larmes
    et mes pieds du faux pas.

    9 Je marcherai en présence du Seigneur
    sur la terre des vivants.

  5. Le secours me vient du Seigneur qui a fait le ciel et la terre.

  6. 1 Je lève les yeux vers les montagnes :
    d’où le secours me viendra-t-il ?
    2 Le secours me viendra du Seigneur
    qui a fait le ciel et la terre.

    3 Qu’il empêche ton pied de glisser,
    qu’il ne dorme pas, ton gardien.
    4 Non, il ne dort pas, ne sommeille pas,
    le gardien d’Israël.

    5 Le Seigneur, ton gardien, le Seigneur, ton ombrage,
    se tient près de toi.
    6 Le soleil, pendant le jour, ne pourra te frapper,
    ni la lune, durant la nuit.

    7 Le Seigneur te gardera de tout mal,
    il gardera ta vie.
    8 Le Seigneur te gardera, au départ et au retour,
    maintenant, à jamais.
  7. Ton chemin sera connu sur la terre, ton salut parmi toutes les nations.

  8. 3 Grandes, merveilleuses, tes œuvres,
    Seigneur, Dieu de l'univers !

    Ils sont justes, ils sont vrais, tes chemins,
    Roi des nations.

    4 Qui ne te craindrait, Seigneur ?
    À ton nom, qui ne rendrait gloire ?

    Oui, toi seul es saint ! +
    Oui, toutes les nations viendront
       et se prosterneront devant toi ; *
    oui, ils sont manifestés, tes jugements.

  9. Pour le Seigneur, un seul jour est comme mille ans, et mille ans sont comme un seul jour. Le Seigneur n’est pas en retard pour tenir sa promesse, comme le pensent certaines personnes ; c’est pour vous qu’il patiente : car il n’accepte pas d’en laisser quelques-uns se perdre ; mais il veut que tous aient le temps de se convertir.
  10. R/ Notre âme attend le Seigneur.


    * En lui la joie de notre cœur.


    V/ Son salut est proche de ceux qui le craignent.


    V/ Sa gloire habitera notre terre.


    Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/


  11. Épouse du Christ, par ta patience tu obtiens la vie ; toi qui n’as pas servi le monde, tu resplendis avec les anges : par ton sang, tu as vaincu l’ennemi.

  12. 47 Mon âme exalte le Seigneur,
    exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !

    48 Il s'est penché sur son humble servante ;
    désormais, tous les âges me diront bienheureuse.

    49 Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
    Saint est son nom !

    50 Son amour s'étend d'âge en âge
    sur ceux qui le craignent ;

    51 Déployant la force de son bras,
    il disperse les superbes.

    52 Il renverse les puissants de leurs trônes,
    il élève les humbles.

    53 Il comble de biens les affamés,
    renvoie les riches les mains vides.

    54 Il relève Israël, son serviteur,
    il se souvient de son amour,

    55 de la promesse faite à nos pères,
    en faveur d'Abraham et de sa race, à jamais.

  13. Seigneur Jésus, Berger du peuple de Dieu,
    rassemble ton Église dans l’unité de la foi et de l’amour.


    R/

    Visite-nous par ton amour !


    Viens en aide aux pasteurs de ton peuple, 
    — qu’ils conduisent leurs frères dans la vérité, jusqu’au jour de ta venue.


    Choisis parmi nous des messagers de ta parole, 
    — qu’ils annoncent l’Évangile à toute la terre.


    Prends pitié de ceux qui peinent et défaillent en chemin, 
    — donne-leur de rencontrer le soutien d’un ami.


    Reconnais ceux qui ont ici-bas écouté ta voix, 
    — fais-les entrer dans la paix du ciel.


  14. Permets, nous t’en prions, Seigneur, que l’intercession de sainte Lucie ranime notre ferveur, afin que nous puissions chanter aujourd’hui son martyre et contempler sa gloire auprès de toi.