Liturgie des heures - Laudes

(c) Association Épiscopale Liturgique pour les pays francophones - 2022
AELF
  1. Dieu qui as donné à saint François d'Assise de mener une vie humble et pauvre, toute à l'image du Christ, fais-nous emprunter les mêmes chemins pour suivre ton Fils et vivre unis à toi, pleins de joie et de charité.

  2. Au matin de ce nouveau jour, prions le Christ Seigneur :


    R/

    Exauce-nous, Seigneur.


    Jésus Christ, Premier-né avant toute créature, 
    — éveille nos sens à la beauté de ton œuvre.


    Jésus Christ, Lumière qui se lève sur le monde, 
    — découvre à notre esprit tes volontés.


    Jésus Christ, Fils bien-aimé du Père, 
    — inspire-nous l’amour filial et fraternel.


    Jésus Christ, Source jaillissante de vie, 
    — féconde le travail de ce jour.


    Jésus Christ, Ami des pauvres et des petits, 
    — rends-nous attentifs à leur appel.


  3. 68 Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël,
    qui visite et rachète son peuple.

    69 Il a fait surgir la force qui nous sauve
    dans la maison de David, son serviteur,

    70 comme il l'avait dit par la bouche des saints,
    par ses prophètes, depuis les temps anciens :

    71 salut qui nous arrache à l'ennemi,
    à la main de tous nos oppresseurs,

    72 amour qu'il montre envers nos pères,
    mémoire de son alliance sainte,

    73 serment juré à notre père Abraham
       de nous rendre sans crainte,

    74 afin que, délivrés de la main des ennemis, +
    75 nous le servions dans la justice et la sainteté,
    en sa présence, tout au long de nos jours.

    76 Et toi, petit enfant, tu seras appelé
       prophète du Très-Haut : *
    tu marcheras devant, à la face du Seigneur,
       et tu prépareras ses chemins

    77 pour donner à son peuple de connaître le salut
    par la rémission de ses péchés,

    78 grâce à la tendresse, à l'amour de notre Dieu,
    quand nous visite l'astre d'en haut,

    79 pour illuminer ceux qui habitent les ténèbres
       et l'ombre de la mort, *
    pour conduire nos pas
       au chemin de la paix.

  4. Humble et pauvre sur la terre, François, riche de Dieu, est entré dans la gloire du ciel.

  5. R/ Ô Christ, le Fils du Dieu vivant,


    * Pitié pour nous.


    V/ Toi qui es assis à la droite du Père, *


    Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/


  6. Nous qui avons vu, nous attestons que le Père a envoyé son Fils comme Sauveur du monde. Celui qui proclame que Jésus est le Fils de Dieu, Dieu demeure en lui, et lui en Dieu.
  7. 2 Que Dieu nous prenne en grâce et nous bénisse,
    que son visage s’illumine pour nous ;
    3 et ton chemin sera connu sur la terre,
    ton salut, parmi toutes les nations.

    R/ 4 Que les peuples, Dieu, te rendent grâce ;
    qu’ils te rendent grâce tous ensemble !

    5 Que les nations chantent leur joie,
    car tu gouvernes le monde avec justice ;
    tu gouvernes les peuples avec droiture,
    sur la terre, tu conduis les nations.

    R/ 6 Que les peuples, Dieu, te rendent grâce ;
    qu’ils te rendent grâce tous ensemble !

    7 La terre a donné son fruit ;
    Dieu, notre Dieu, nous bénit.
    8 Que Dieu nous bénisse,
    et que la terre tout entière l’adore !
  8. R/ du psaume

  9. 1 Nous avons une ville forte ! *
    Le Seigneur a mis pour sauvegarde
       muraille et avant-mur.

    2 Ouvrez les portes ! *
    Elle entrera, la nation juste,
       qui se garde fidèle.

    3 Immuable en ton dessein, tu préserves la paix,
    la paix de qui s'appuie sur toi.

    4 Prenez appui sur le Seigneur, à jamais,
    sur lui, le Seigneur, le Roc éternel.

    7 La droiture est le chemin du juste ;
    tu traces pour le juste un sentier droit.

    8 Oui, sur le chemin de tes jugements,
    Seigneur, nous t'espérons.

    Vers ton nom, vers la mémoire de toi,
    va le désir de l'âme.

    9 Mon âme, la nuit, te désire,
    et mon esprit, au fond de moi, te guette dès l'aurore.

    Quand s'exercent tes jugements sur la terre,
    les habitants du monde apprennent la justice.

    12 Seigneur, tu nous assures la paix :
    dans toutes nos œuvres, toi-même agis pour nous.

  10. Mon esprit au fond de moi te guette dès l'aurore.

  11. 2 Tu as aimé, Seigneur, cette terre,
    tu as fait revenir les déportés de Jacob ;
    3 tu as ôté le péché de ton peuple,
    tu as couvert toute sa faute ;
    4 tu as mis fin à toutes tes colères,
    tu es revenu de ta grande fureur.

    5 Fais-nous revenir, Dieu, notre salut,
    oublie ton ressentiment contre nous.
    6 Seras-tu toujours irrité contre nous,
    maintiendras-tu ta colère d’âge en âge ?

    7 N’est-ce pas toi qui reviendras nous faire vivre
    et qui seras la joie de ton peuple ?
    8 Fais-nous voir, Seigneur, ton amour,
    et donne-nous ton salut.

    9 J’écoute : que dira le Seigneur Dieu ? +
    Ce qu’il dit, c’est la paix
    pour son peuple et ses fidèles ; *
    qu’ils ne reviennent jamais à leur folie !
    10 Son salut est proche de ceux qui le craignent,
    et la gloire habitera notre terre.

    11 Amour et vérité se rencontrent,
    justice et paix s’embrassent ;
    12 la vérité germera de la terre
    et du ciel se penchera la justice.

    13 Le Seigneur donnera ses bienfaits,
    et notre terre donnera son fruit.
    14 La justice marchera devant lui,
    et ses pas traceront le chemin.
  12. Par amour de cette terre, tu ôtes le péché de ton peuple, et ta gloire habite chez nous.

  13. Béni sois-tu et loué
    pour la lune et les étoiles :
    tu fais tenir le Baudrier d'Orion ;
    tu conduis la Grande Ourse et ses petits
    autour de la Polaire immobile ;
    tu sais le nom de leurs myriades,
    et chacune obéit à ta voix.

    R/Bénis le Seigneur, ô mon âme,
    n'oublie aucun de ses bienfaits.

    Béni sois-tu et loué
    pour notre sœur la pluie :
    c'est toi qui es son père,
    c'est toi qui engendres la rosée,
    et les sillons se détrempent ;
    tu enfantes les cristaux de la neige,
    tu enserres de givre les brins d'herbe
    et les eaux se figent comme pierre.

    Béni sois-tu, oui, béni
    pour notre sœur la mort ;
    car cette mort ouvre à la vie
    depuis que ton Fils Jésus
    l'a prise et piégée sur la croix,
    depuis qu'il est tombé en terre,
    qu'il rapporte plus de cent pour un
    et nous greffe à son corps. (... )
  14. 1 Venez, crions de joie pour le Seigneur,
    acclamons notre Rocher, notre salut !
    2 Allons jusqu'à lui en rendant grâce,
    par nos hymnes de fête acclamons-le !

    3 Oui, le grand Dieu, c'est le Seigneur,
    le grand roi au-dessus de tous les dieux :
    4 il tient en main les profondeurs de la terre,
    et les sommets des montagnes sont à lui ;
    5 à lui la mer, c'est lui qui l'a faite,
    et les terres, car ses mains les ont pétries.

    6 Entrez, inclinez-vous, prosternez-vous,
    adorons le Seigneur qui nous a faits.
    7 Oui, il est notre Dieu ; +
    nous sommes le peuple qu'il conduit,
    le troupeau guidé par sa main.

    Aujourd'hui écouterez-vous sa parole ? +
    8 « Ne fermez pas votre cœur comme au désert,
    comme au jour de tentation et de défi,
    9 où vos pères m'ont tenté et provoqué,
    et pourtant ils avaient vu mon exploit.

    10 « Quarante ans leur génération m'a déçu, +
    et j'ai dit : Ce peuple a le cœur égaré,
    il n'a pas connu mes chemins.
    11 Dans ma colère, j'en ai fait le serment :
    Jamais ils n'entreront dans mon repos. »

  15. Le Seigneur est Roi, venez, adorons-le.

  16. V/ Seigneur, ouvre mes lèvres,
    R/ et ma bouche publiera ta louange.