Les retraites de carême 2018

crucifixAu cours du Carême, il est de tradition que les séminaristes effectuent un temps de retraite, un temps de recul pour faire le point sur sa vie, à l’écart du monde et de la frénésie du temps. Sébastien, qui est membre de la Communauté Notre-Dame du Chemin, nous raconte comment il a vécu sa première retraite spirituelle.

Du 4 au 10 mars dernier, j’ai effectué ma première retraite prêchée au couvent des Filles de la Croix à La Puye, haut lieu spirituel du Poitou. Cette congrégation religieuse a été fondée en 1816 par Sainte Jeanne-Élisabeth Bichier des Ages.

C’était une retraite dans l’esprit des exercices de Saint Ignace de Loyola. Pour quelqu’un comme moi qui n’a pas l’habitude de ce genre d’exercices, je vous avoue que cela n’a pas été toujours facile. Il est vrai que l’on ressent, d’une part, une telle proximité avec le Christ et d’autre part on se retrouve face à soi-même, sans pouvoir tricher, que ça peut être parfois déroutant ou au contraire passionnant. J’ai eu la grande joie de beaucoup échanger avec les soeurs. Il y avait aussi des temps de détente avec une marche quotidienne, de la lecture et du repos.

Ce fut, en tout cas, une expérience à la fois enrichissante et bouleversante. Ce qui a permis une relecture de ces derniers mois passés au sein de la Communauté Notre Dame du Chemin.

Sébastien FRISINA, CNDC Diocèse de Nice