Juin 2017 : les retraites d'ordination

séminariste en prièreAprès une matinée à Paris, le mardi 5 juin, pour passer l’oral du bac de théologie, le décalage fut grand à mon arrivé à la Trappe de Soligny (61) dans la soirée... Je suis passé d’une matinée partagée dans le train et le métro avec les parisiens, à une soirée dans le silence, la solitude et la prière monastique. Mes cinq jours de retraite se sont déroulés dans la joie de la prière.

À la suite du Christ, je me suis retiré dans un endroit désert pour méditer, relire le chemin parcouru et rendre grâce ; mais aussi pour me fixer une feuille de route comme futur prêtre.
C’est-à-dire, de mettre par écrit les choses qui me semblent fondamentales pour mon futur ministère !

Nicolas BOUCEE, 6ème année, diocèse de Chartres

Le 24 juin, j’étais ordonné diacre en vue du ministère presbytéral pour le diocèse de Poitiers.

Avant l’ordination, il est nécessaire de vivre un temps de retraite que j’ai vécue à l’abbaye Notre Dame de Fontgombault (36). Pour choisir son lieu de retraite, il faut chercher un cadre dans lequel on peut prier, méditer, et on où on se sent accueilli.

Durant ce temps d’une semaine, j’ai pu méditer sur la spiritualité du diaconat avec Jean-Paul II et Benoît XVI. Ce que je retiens particulièrement, c’est que « le diaconat est le ministère de la joie » (Benoît XVI), on devient serviteur de l’Évangile, on s’engage à se mettre au service du Peuple de Dieu. Au retour de cette retraite, je me suis senti heureux et prêt à me mettre à ce service.

Benoît ROLAND-GOSSELIN, 5ème année, diocèse de Poitiers