Devenir chrétien, et à fortiori prêtre, c’est devenir un homme debout et ouvert aux autres. Rien en effet de ce qui touche l’homme et l’humanité n’est étranger aux disciples du Christ. La croissance et la maturité humaines de chaque séminariste passe très concrètement par l’apprentissage de la vie fraternelle et du partage des responsabilités dans la communauté du séminaire.

Le temps de formation offre à chacun, selon son histoire et sa personnalité, de multiples occasions d’acquérir et de cultiver les qualités humaines nécessaires non seulement à l’épanouissement personnel mais surtout à l’exercice du ministère de prêtre. La maturité affective en vue de l’engagement au célibat est aussi un élément important qui est travaillé au cours de la formation.

Au cours des six années de formation, il peut être proposé à certains d’effectuer un stage hors du séminaire afin de les aider dans leur maturation humaine ou dans leur discernement (par exemple : un stage à l’étranger dans le cadre de la coopération internationale, une expérience caritative, une formation professionnelle...).