Tournoi foot-pétanque inter-séminaires 2018

Le 7 avril dernier, le séminaire s’est rendu à Rennes pour le traditionnel tournoi de football et pétanque inter-séminaires. Vincent, séminariste pour la Congrégation de la mission et responsable des sports au séminaire, revient pour nous, avec humour, sur cette belle journée bretonne.

Vendredi 6 avril 2018, c’est le jour tant attendu du départ pour le tournoi de foot-pétanque ! Dans les minibus l'ambiance est à la fête et nous partons très motivés pour Rennes. Dès notre arrivée, nous avons été très bien accueillis par des familles. Certains d’entre nous ont de suite appelé leurs parents « le séminaire m'a placé en famille d'accueil ! »…

Le samedi matin, nous avons visité le séminaire de Rennes certes moins bien équipé que le nôtre en eudistes et lazaristes mais tout aussi beau. Puis nous avons célébré la messe avec tous les séminaristes des autres séminaires présents en demandant secrètement des grâces sportives.

Le repas breton est ensuite assez vite avalé afin de rejoindre le stade pour le tournoi. Nous nous partageons en deux : les « footeux » et les boulistes. Nous passons tous un excellent après-midi et nous profitons bien de l’ambiance fraternelle et chaleureuse.

Comme nous, du séminaire d’Orléans, avons plusieurs équipes de foot et de pétanque et que nos équipes se sont affrontées en phase de poule, cela nous a permis de pouvoir gagner contre nous-mêmes. Contre les autres c'était plus dur ! Au foot, grâce à la météo bretonne nos joueurs ont pu mouiller le maillot. Notre gardien du diocèse d'Antibes admirait les buts de près : « peuchère, tous des fadas ces marioles ! ». Notre responsable du service jardin, lui, méditait sur la pelouse labourée du terrain. Puis, inspiré par cette expérience, il a pris la décision de nous faire refaire la pelouse du séminaire d'Orléans dès le lendemain de notre retour !

A la pétanque, la 1ère place nous a échappé à la dernière minute : les boules !

Chose sûre, nous sommes rentrés très contents de notre tournoi, certes sans médaille mais avec une poule en chocolat. Alors, à quand la médaille ? quand les boules auront des dents !

Vincent LABARSOUQUE, 2ème année, Candidat Lazariste

tournoi de football et pétanque