Regards croisés sur une ordination diaconale - 2017

21 octobre 2017 : ordination diaconale de Pierre Fouquier pour le diocèse de Tours

Le regard… du nouvel ordonné !

Pierre FouquierDu haut de mes vingt-six ans, je suis certainement un des plus jeunes diacres de la région… J’ai été ordonné il y a moins de deux mois. La célébration a été pour moi l’aboutissement de tout un parcours. Le « grand jour » venu, les trois engagements de vie, à savoir le célibat, l’obéissance à l’évêque et la prière de la liturgie des heures, ont pris toute leur ampleur pendant la célébration. J’ai pu expérimenter le sens de l’engagement définitif dans ce nouvel état de vie, à la même mesure que l’accueil des confrères diacres et prêtres dans une forme de fraternité bienveillante.

De même, j’ai pu sentir la force de la communion des chrétiens présents autour de moi le 21 octobre dernier, et de tous ceux qui se sont unis par la prière. Je ne suis pas prêt d’oublier ce moment festif et joyeux qui marque un changement très net dans ma vie toute entière.

Dans le quotidien du séminaire, en paroisse, en famille et entre amis, dans la rue, etc. je sens que je suis resté le même Pierre ; mais au fond, quelque chose de fondamental a chan-gé de manière très naturelle. Malgré moi je représente l’Eglise, je sens qu’auprès des personnes avec qui je suis, je manifeste un peu la présence de Jésus-Christ… Il me faudra sans doute toute une vie pour prendre réellement conscience de cette réalité qui me dépasse déjà !

Pierre FOUQUIER, 6ème année Diocèse de Tours

Le regard… d’un fraîchement entré !

bénédictionAvec mes frères du séminaire, j’ai été présent aux côtés de Pierre, pour vivre avec lui ce merveilleux moment, qu’était son ordination diaconale. C'était la première fois pour moi que j’assistais à une célébration d'ordination. Il y avait la quasi-totalité de la communauté du séminaire d'Orléans, des prêtres et des diacres de Tours, sa famille et ses amis. J'ai vraiment été touché et ému par des moments marquants de la célébration : la présentation de Pierre par un Père du séminaire, le dialogue entre l’ordinand et son évêque, ses mains dans celles de son évêque, la prostration pendant la litanie des Saints, l'imposition des mains sur Pierre, la remise de l'étole et de la dalma-tique. Ce qui m’a le plus ému est une parole de l'évêque « Que Dieu lui-même achève en toi ce qu'il a commencé ».

J'ai vraiment ressenti la présence du Seigneur lors de cette magnifique célébration. Quel bonheur de voir le visage de Pierre si heureux et rayonnant de joie !

Cette célébration ne fait que renforcer mon choix dans mon discernement à suivre le Christ. Deux de mes frères et moi avons voulu que Pierre nous donne la bénédiction du Seigneur qui passe par ses mains.

Ce fut un moment de joie, de prière et de communion avec le Seigneur et Pierre. Je souhaite un heureux ministère diaconal à Pierre, en attendant son éventuelle ordination presbytérale !

Nicolas ETERNOT, 1ère année Diocèse de Sens et Auxerre

ordination diaconale