Ils ont été admis parmi les candidats au presbytérat :

  • Ravaki Warren, archidiocèse de Papeete, le 7 octobre 2022
  • Marcdelson Orelus, société des pères de Saint Jacques en insertion dans le diocèse d’Orléans, le 7 octobre 2022
  • Louissaint Baptiste, société des pères de Saint Jacques en insertion dans le diocèse d’Orléans, le 7 octobre 2022


Le 7 octobre, jour de la fête patronale du séminaire, ont eu lieu les admissions de trois de nos frères.

Quel privilège de pouvoir m’exprimer au sujet du rite d’admission dans l’Eglise en prélude de ma propre admission parmi les candidats au ministère presbytéral !

Dans le parcourt de tous les candidats au ministère presbytéral, particulièrement ceux qui poursuivront leur cheminement après le premier cycle, le jour d’admission constitue la première grande étape. Comment cela se passe-t-il ? Ordinairement, au terme du premier cycle du séminariste, en fonction du parcours du candidat, le conseil du séminaire l’invite à rédiger une lettre à son évêque ou à son supérieur de communauté pour lui demander de l’admettre parmi les candidats au ministère presbytéral. Cette démarche s’inscrit dans le cadre d’une première reconnaissance officielle des signes positifs de la vocation au presbytérat, qui demande à être confirmée dans les années suivantes de la formation. Dans cette lettre, le séminariste raconte son expérience avec le Christ et ses acquis pendant le temps de discernement qu’est le premier cycle, discernement qui vérifie également sa libre démarche. Si la demande est agréée, elle sera célébrée liturgiquement selon le rite traditionnel de l’Eglise. Au cours de la célébration, celui qui aspire au ministère presbytérat manifeste publiquement sa libre volonté de s’offrir à Dieu et à l’Église pour exercer ultérieurement l’ordre sacré.

Quel bonheur pour moi, au début de ma 6ème année de cheminement, d’être appelé à vivre cet évènement non pas comme spectateur mais comme acteur ! En effet, mon admission est un moment fort et significatif dans mon cheminement. Cette étape importante dans mon parcours de séminariste n’est pas seulement un moment de joie mais aussi un moment favorable pour prendre le temps de me remettre face au Christ dans mon intimité avec lui, un moment pour être plus attentif aux appels que le Seigneur veut me communiquer. C’est une occasion de contempler la splendeur de l’amour de Dieu pour moi, un temps d’action de grâce pour dire merci à Dieu d’avoir porté sur moi son regard et de m’appeler à sa mission. Enfin, Puisse Dieu par sa parole et sa toute-puissance continue à façonner ma vie en vue de répondre généreusement à son appel.

Louissaint BAPTISTE - 4ème année - Société des prêtres de Saint-Jacques en insertion dans le diocèse d’Orléans

seminariste en 4e annee
seminaristes avec un eveque