Véronique Westerloppe

Bibliste, diplômée de la Licence canonique en Écriture sainte de l’institut Catholique de Paris depuis le mois de juin dernier, c’est vraiment une très grande joie de transmettre ce qui est le fil conducteur de ma recherche intellectuelle et spirituelle : « Qu’est-ce qu’être un disciple-missionnaire à la suite du Ressuscité ? » L’évangile de Jean que j’enseigne fourmille de ressorts qui nous conduisent à faire le pas de la foi, librement en Christ, Fils de Dieu. L’accueil des séminaristes est très bienveillant et je les sens réellement motivés pour découvrir, apprendre, approfondir ce bel évangile à la fois d’un point de vue académique mais aussi sur un plan personnel et spirituel.

Pendant mes études récentes, j’ai eu l’occasion de collaborer à la mission du Service National de la Pastorale Etudiante et des Vocations et puis maman de deux jeunes adultes, la question vocationnelle au sens large et celle du discernement m’intéresse particulièrement… « Que cherchez-vous ? » demande Jésus à ses futurs disciples ; telle est sa première parole dans l’évangile de Jean. Chercher à y répondre, clarifier son désir profond est l’attitude fondamentale que Jésus propose, en vue de devenir un disciple authentique à la rencontre du Christ, tel qu’il se révèle.

Véronique Westerloppe



Christine Pesme

Je suis laïque, épouse et mère de famille, engagée depuis longtemps dans l’Église. Ressentant le besoin de mieux me former pour mieux servir, j’ai entrepris une formation théologique qui m’a menée au doctorat. Depuis 12 ans, j’enseigne à l’ANDC où je trouve beaucoup de joie à accompagner des jeunes de milieux et d’âge divers, désireux de prendre une année pour discerner leur vocation et s’engager dans une remise à niveau.

La rentrée 2022 voit s’approfondir mon engagement auprès des séminaristes à travers des cours donnés en premier et second cycles et mon entrée au Conseil. C’est tout une intégration à la vie du séminaire qui est à vivre et un investissement redoublé dans l’accompagnement de ces cheminements vocationnels.

Je reçois cet appel comme une grâce mais aussi comme une tâche exigeante à laquelle je me dispose avec confiance et beaucoup de joie.

Christine Pesme



Vincent Heraud

Ordonné prêtre pour la congrégation de Jésus et Marie en 2018, j’intègre cette année le corps enseignant de Notre Dame de l'Espérance au service des séminaristes. Après avoir été formé dans ce même séminaire entre 2011 et 2018, c’est avec émotion et reconnaissance que je reviendrai dans cette communauté avec un rôle bien différent. C’est une façon de rendre à d'autres ce que j’ai reçu, et de grandir dans la communion ecclésiale avec une communauté large de séminaristes et de formateurs.

J’ai été appelé pour enseigner la théologie morale sociale, économique et politique, qui a toute sa pertinence dans notre monde contemporain marqué par des crises relationnelles multiples. Vivre la fraternité est une urgence sur laquelle nous a interpellé le pape François, dans ses deux encycliques Laudato Si’ et Fratelli Tutti, fraternité que les hommes doivent vivre autant entre eux qu’avec tout le vivant de notre terre. J’aurai à cœur de transmettre au mieux ce que l’Evangile a à nous dire pour la vivre.

Vincent Heraud, eudiste