Session du 1er cycle à la paroisse de Gien

Témoignage de Jérôme

Le but de ce week-end était de participer aux différentes activités de la paroisse, de témoigner de notre foi, tout en vivant un temps de formation et de fraternité de cycle. En effet nous étions, pendant ce temps, hébergés chacun par deux ou par trois chez les paroissiens voulant bien nous accueillir. Un beau moment de fraternité entre frères et sœurs en Christ. Pour ma part c’était la première fois que je logeais chez une famille sans la connaître.

Ce fut un très bon moment de rencontre et de partage, très édifiant. Nous avions eu différents temps organisés ; veillé de prière, visite auprès des personnes âgées ou encore de l’évangélisation de rue. Alors, si je devais partager un temps fort, parmi les nombreux moments vécus, je dirais que l’évangélisation m’a particulièrement édifié. Il est vrai que ce n’est pas évident d’aborder les personnes, mais la grâce de l’Esprit-Saint nous donne toujours la force nécessaire pour annoncer le Christ.

Nous avons fait face à beaucoup de refus dans un premier temps, ce qui est très déstabilisant, mais le Seigneur finit toujours par agir avec une grâce particulière. J’ai rencontré lors d’un de ces temps, une personne de confession musulmane, qui était très heureuse de partager avec nous. Sa charité nous a interpellés, en nous proposant très rapidement et spontanément de manger des figues qu’elle venait d’acheter au marché. Cela était assez drôle et d’autant plus plaisant car nous avions fait face à beaucoup de refus de dialogue. De plus elle riait beaucoup, ce qui redonnait de la joie au cœur.

Après quoi, nous lui avons fait part de la raison de notre présence. Nous lui avons demandé si elle était déjà rentrée dans une église. Elle nous répondit que non, à la suite de quoi nous sommes partis ensemble prier dans l’église. Elle fut vraiment interpellée, et montrée un très grand respect. Ce jour-là, nous sommes restés prier environ une heure. Cette rencontre était une grâce et fut pour moi très édifiante. Nous pouvions lire sur son visage une paix et à la fois une intrigue. Je voyais dans son regard qui se baladait un peu partout dans l’église, celui d’une enfant qui était curieuse de ce qui l’entourait. Peut-être que si nous n’avions pas été à sa rencontre, elle n’aurait jamais mis les pieds dans une église. Ce moment m’a beaucoup ému et j’ai pris conscience que l’Eglise doit davantage être en sortie pour aller à la rencontre de ceux qui ne connaissent pas le Christ. Me rappelant qu’à la fois nous sommes missionnaires, disciples et qu'à travers les autres nous grandissons sur ce chemin de vie.

Jérôme JACQUEMIN - 1ère année - Diocèse de Cambrai

seminariste en 1ere année

Témoignage de Jérémy

Je suis Jeremy, séminariste en Année Notre Dame Du Chemin (ANDC). C’est une joie pour moi de vous donner mon témoignage à propos de la session du 1er cycle que j’ai passé avec mes autres frères dans la paroisse de Gien. C’était une grâce pour moi de vivre ce week-end comme un missionnaire qui annonçait et faisait connaître le Christ aux habitants de cette localité. C’est vrai que ce n’était pas aussi facile que je le pensais, mais je sentais une joie profonde et à la fois la présence du Christ qui m’habitait quand j’approchais des gens avec un frère qui m’accompagnait.

Pendant ce weekend, j’ai rencontré deux personnes incroyables, l’une était musulmane et avec mon frère Rodrigue, nous avons pu partager des médailles. L’autre personne était une dame âgée, que j’ai rencontrée en faisant une visite à l’hôpital. J’ai vraiment aimé ce moment où quelques frères séminaristes priaient pour nous tandis qu’avec d’autres nous étions dans la rue pour évangéliser.

Au presbytère – le lieu du point de rencontre – il y avait une bonne ambiance, une communauté vivante, chacun mettant la main à la pâte. D’ailleurs je tiens à remercier Marcel (séminariste de 2nd cycle, qui est en insertion pastorale à la paroisse de Gien) et Hélène (assistante pastorale qui se donne de tout cœur dans cette même paroisse). Ils nous ont accueilli chaleureusement avec une belle organisation. Grâce à eux, j’ai pu rencontrer une belle petite famille qui m’a accueilli chaleureusement pour se reposer et partager les repas. Je rends grâce à Dieu pour ce temps si riche vécu pendant ce week-end, pour les gens que j’ai rencontrés, pour ce temps fort de l’adoration à Gien et pour les prêtres qui étaient présents ce jour-là.

Jérémy LABONNE - ANDC - Diocèse de Port-Louis (Ile Maurice)

andc
séminaristes à Gien