Le témoignage par le chant

Que s'est-il passé ces 24 et 26 mai de l'an de grâce 2019 pour qu'on me demande un article ?

Un fait historique dans l'existence du séminaire puisque depuis 1980, année de ré-ouverture du séminaire, c'est la première fois qu'un chœur est constitué et donne des concerts.

En effet, dans l'élan de l'an dernier où Arnaud Riffet a rejoint la direction de la classe de chant, notre communauté a souhaité relever le défi de monter une prestation vocale et instrumentale pour promouvoir le séminaire dans le Loiret et au-delà, parler des vocations et faire appel aux dons pour soutenir les projets de rénovation de l'oratoire et de la Chapelle du Séminaire Notre-Dame de l'Espérance. C'est donc en ma qualité de Maître de Chapelle que j'ai coordonné ce projet, qui me tenait fortement à cœur, il est vrai !

C'est ainsi que après 2 mois et demi de préparation par la constitution du répertoire, les répétitions, la recherche de lieux, la communication (facebook, RCF, mailing, affiches et flyers), la mise en valeur-lumières, la présentation... avec un budget proche de 0€ respecté, nous nous sommes produit devant plus de 250 personnes émerveillées par la qualité de la prestation qui a permis à certaines de prier véritablement. Je pense que là est vraiment notre objectif premier, offrir un temps de divertissement spirituel pour permettre à notre auditoire de cheminer vers Dieu voire de le découvrir pour certains. C'est d'abord une œuvre évangélisatrice par le chant religieux de qualité, porté par des hommes qui ont choisi de donner leur vie à Dieu. Notre communauté a réussi à montrer qu'une unité est parfaitement possible par l'association des diversités puisque, riches de séminaristes issus des continents asiatiques, américains, africains et européens, nos cultures musicales respectives très différentes ont été d'une certaine manière « transfigurées » par cette expérience.

Je veux remercier particulièrement Arnaud Riffet qui a contribué largement à la réussite de ce projet puisqu'il a été à la fois, chef de chœur, organiste et chanteur lyrique dans notre programme, mais aussi Cécile Lemaire, notre bibliothécaire, qui a honoré les accompagnements à l'orgue et enfin, tous mes frères séminaristes qui se sont impliqués dans ce projet un peu fou, ont donné de leur temps pour les détails logistiques ! La vie fraternelle au séminaire, c'est pas du bidon ! Mention spéciale pour le conseil des pères qui a accepté cette initiative et l'a bénie !

Suivez donc dès maintenant nos actualités car le chœur du séminaire va produire d'autres fruits musicaux sous différentes formes en 2020...

Benoît Teillet