Pèlerinage à Lourdes des Séminaires français - novembre 2014

À Lourdes, du 8 au 10 novembre 2014

750 : c’est le nombre de séminaristes rassemblés à Lourdes du 8 au 10 novembre 2014. C’est invités par les évêques, que nous nous sommes retrouvés pour le pèlerinage national des séminaires de France. Retour sur l’événement avec quelques photos et vidéos


Hors les murs - une émission de KTO - Interview de séminaristes du Séminaire Interdiocésain d'Orléans vers 2 min 20
Interview du Père Michalet, supérieur du Séminaire Interdiocésain en 2014 - vers 20 min 20


Pierre Fouquier

Après quelques heures de bus, nous voici rentrés de Lourdes... Que retenir de ce beau pèlerinage? D'abord la joie. La joie d'avoir vu nos alterégaux de toute la France, la joie de retrouver d'anciens amis de précédents séminaires, la joie de rencontres très diverses.
Ensuite, l'unité. On pouvait entendre ici où là la réputation des séminaires, ou même ignorer l'existence de certains. A Lourdes, nous sommes tous venus en pèlerins, ce qui a donné de beaucoup relativiser les "sensibilités". Il n'y avait plus vraiment de "progro", "tradi", "chacha", "classiques", mais 750 hommes qui veulent tout donner au Seigneur.
Enfin, l'espérance. Espérance non pas de voir un petit chiffre qui serait la représentation d'une Eglise qui agonise, mais espérance dans l'unité et la profondeur de foi des futurs prêtres "génération Benoît XVI" où cette foi se vit d'abord à l'intérieur avant de créer la dynamique missionnaire.

Pierre Fouquier

P.Vincon

Ce rassemblement à Lourdes représentait un challenge : rassembler tous les séminaires, autour des évêques de France … Lors du départ, on sentait de la sérénité, mais aussi quelques interrogations… et au retour, ce fut le temps de l’action de grâce ! Action de grâce pour les moments de partage avec les séminaristes, mais aussi avec les autres formateurs avec lesquels nous avons pu échanger avec beaucoup de sincérité et de respect sur nos manières d’envisager la formation des prêtres de demain. Action de grâce pour cette invitation à entrer dans une démarche de pèlerinage, car si nous avons beaucoup échangé, il reste que les moments les plus forts, pour moi, resteront ces moments où nous avons prié, marché, chanté ensemble ; je pense en particulier à ce temps d’adoration dans la basilique du Rosaire … 800 regards tournés vers Un Seul, le Christ au milieu de nous, présent dans son Eucharistie. Un beau pèlerinage, signe d’espérance pour l’Eglise et pour le monde !

P. Eric Vinçon